Tunisie: Prise en charge de 400 diplômés en chômage de longue durée. PDF Imprimer Envoyer
Un accord-cadre sur la mise en œuvre du Programme National de Service Civil Volontaire (PNSCV) a été signé, mercredi, à Tunis, entre le ministère de la Formation professionnelle et de l’emploi et le ministère des Finances.

Conformément à cet accord,  qui concerne les associations de développement octroyant des microcrédits, dans les régions, ces associations prendront en charge 400 diplômés en chômage depuis une longue durée qui bénéficieront de contrats, à mi-temps, sur une durée d’un an et d’une prime mensuelle fournie par le Fonds national de l’emploi.

Ces contrats offrent l’opportunité aux jeunes diplômés d’université d’entreprendre des activités dans des domaines d’intérêt général leur permettant d’acquérir une expérience professionnelle et de faciliter leur insertion dans la vie active dans le cadre d’un travail salarié ou libre.

De telles expériences leur permettront de se former en matière de communication et de travail collectif, ainsi que de s’informer des mécanismes et programmes d’investissement et d’emploi.

Programme du service civil volontaire

Objectif  :

Le programme du service civil volontaire vise à permettre aux diplômés de l’enseignement supérieur primo-demandeurs d’emploi , et n’ayant précédemment pas bénéficié de stages d’initiation à la vie professionnelle SIVP, d’accomplir à titre volontaire et à mi-temps des stages dans des travaux d’intérêt général en vue d’acquérir des capacités pratiques et des attitudes professionnelles, et à les faire bénéficier d’un accompagnement personnalisé facilitant leur insertion dans la vie active dans un emploi salarié ou dans un travail indépendant.
Ces stages sont supervisés par les associations ou par les organisations professionnelles, et ce sur la base de conventions conclues à cet effet avec le ministère de la formation professionnelle et de l’emploi.

La gestion de ce programme est confiée à l’agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant.

Bénéficiaires :

Les diplômés de l’enseignement supérieur primo-demandeurs d’emploi , et n’ayant précédemment pas bénéficié de stages d’initiation à la vie professionnelle.

Durée et déroulement du stage :

La durée maximale du stage, dans le cadre du programme du service civil volontaire, est fixée à douze mois.
L’association ou l’organisation professionnelle arrête, de concert avec l’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant et le bénéficiaire, le contenu détaillé du stage. Elle veille, en outre, au suivi du bénéficiaire durant toute la période de stage.Le stagiaire est tenu d’assister à des séances d’accompagnement organisées périodiquement à cet effet par l’agence nationale pour l’emploi et le travail indépendant.
Il est aussi tenu d’adresser à l’association ou à l’organisation professionnelle et l’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant, et à la fin de chaque trimestre, un rapport comportant des indications sur le déroulement du stage, et ce conformément au modèle disponible à cet effet auprès des bureaux de l’emploi et du travail indépendant.

Indemnité :

Une indemnité mensuelle de cent cinquante dinars, est octroyée au stagiaire durant toute la période de stage.
Le fonds national de l’emploi peut prendre en charge une partie ne dépassant pas 60% des dépenses du transport public urbain au profit des bénéficiaires du programme, et ce dans le cadre d’une convention  conclue à cet effet entre le ministère de la formation professionnelle et de l’emploi et le ministère du transport.
 

Quoi de Neuf ?

Newsletter


Nom:

Email:

Translator

English Arabic French Italian Spanish